Germicopa / Histoire

Histoire

Depuis Quimper, Germicopa est devenu le leader mondial des variétés de pomme de terre à chair ferme.

À l'origine, l'histoire de la SA Germicopa est l'aboutissement de deux collaborations. En 1947, un GIE est constitué entre quelques coopératives ayant leurs sièges dans le Finistère et la société Clause, dans le but de sortir la production bretonne de sa dépendance génétique vis-à-vis des Pays-Bas. En 1984 a été créée une SARL Germicopa entre l'union des coopératives Unicopa et Clause dans le but de promouvoir les variétés à l'exportation (les surfaces produites représentaient le tiers des surfaces bretonnes). En 1989, une SA est créée pour regrouper les potentiels de Clause et d'Unicopa dans la recherche, la création variétale et la commercialisation. Aujourd'hui Germicopa est devenu un des leaders de la pomme de terre qui a gardé le même objectif principal, créer des variétés originales et performantes et les commercialiser à travers le monde.

 

La tradition est faite d'innovations du passé

Éric Bargy, le DG de Germicopa exprime bien l'esprit qui anime les 65 salariés de l'entreprise "nous attachons beaucoup d'importance à la qualité culinaire de nos variétés, sans doute en raison de notre origine bretonne et française et de l'importance de la gastronomie dans notre culture et nos traditions. Mais ce souci du respect de la tradition ne doit pas faire oublier que celle-ci s'est bâtie aux idées neuves de nos ancêtres. De la nouveauté donc, c'est notre tradition !"

 

"Créer une nouvelle variété de pomme de terre, c'est au minimum 20 ans d'effort : 10 ans de recherche et 10 ans de développement, marketing, communication "

35 000 graines sont semées par an (une graine = une variété potentielle) pour finalement ne retenir qu'une à deux variétés au bout de huit années. La sélection est basée sur les critères de résistance aux maladies (mildiou), de qualités  culinaires et technologiques (couleur des frites) et d'adaptation agronomique.

"Il n'existe pas deux variétés de pomme de terre identiques"

La patience est incontestablement la meilleure arme du créateur variétal. Avant de créer une pomme de terre susceptible d'être commercialisée, il doit en effet effectuer des centaines de croisements, planter des milliers de tubercules, réaliser des batteries de tests... et cela durant une bonne dizaine d'années. Ensuite les commerciaux prennent le relais des chercheurs pour faire connaître cette variété aux consommateurs. "On considère que ce développement commercial dure, lui aussi, dix ans", souligne Eric Bonnel, directeur de la recherche chez Germicopa. "Notre entreprise investit chaque année près de 1million d'euros en recherche et 1,3 million en marketing."

 

Germicopa a lancé plus d'une cinquantaine de variétés.

Avant la mise en œuvre d'un quelconque croisement entre variétés de pommes de terre, Germicopa étudie les attentes du marché. «Nous cherchons à créer des variétés pour des clients extrêmement différents : les industriels, les consommateurs, les agriculteurs», liste Eric Bonnel. Les premiers exigent des variétés destinées à être transformées en fécules, chips et frites ; les seconds veulent de «belles» pommes de terre à chair ferme ; les troisièmes attendent un rendement important et une bonne résistance aux maladies... Au total, Germicopa a recensé huit types distincts attendus par ses clients : chair ferme, primeur, rustique, fécule, frite... L'entreprise cherche donc à créer des variétés pour chacun de ces types et la façon de procéder est systématiquement la même. Tout d'abord, l'équipe de chercheurs de Germicopa recense les variétés qui comportent les caractères recherchés dans sa «banque de données génétiques» personnelle ou dans celle mise à sa disposition par l'Institut National de Recherche Agronomique de Ploudaniel. «Nous planifions ensuite 1 500 croisements, près de 800 seront effectivement réalisés et 500 réussiront», indique Eric Bonnel. 

 

Réduction des déchets, et de l'impact sur l'environnement

Il faut sans cesse chercher et trouver de nouvelles variétés produisant des tubercules homogènes en calibre et en forme, résistantes aux stress thermiques et hydriques à l'origine de défauts physiologiques, tolérantes aux maladies responsables de pourritures ou d'altérations superficielles, et présentant des qualités de longue conservation. Cela permet de réduire les quantités de déchets à tous les maillons de la filière, depuis le producteur jusqu'à l'utilisation finale par les consommateurs.

 

Pour s'adapter à un environnement qui change tout le temps.

La nature et les parasites s'adaptent et évoluent en permanence. Le même virus peut apparaître sous 36 formes différentes (cf. la grippe). La recherche de nouvelles variétés permet de s'adapter à de nouvelles contraintes. Il faut également trouver des nouvelles variétés pour s'adapter au réchauffement climatique et à chaque spécificité du globe.

 

Enfin le consommateur aussi change.

Hier, il achetait des sacs de 25 kg de pommes de terre non lavées. Aujourd'hui, il préfère des emballages plus petits (500 g, 1 kg, 2,5 kg) de pommes de terre lavées pour une cuisson à la vapeur ou à l'eau ou encore des packs micro ondes de 250 g.


La création variétale est une expertise de plus en plus difficile à imiter. Aujourd'hui ceux qui peuvent porter de nouveaux projets ne sont pas nombreux. Le problème pour Germicopa n'est pas de voir grand ou petit mais de voir loin. Cela nécessite de s'imprégner du monde extérieur pour créer et favoriser le transfert d'information à l'échelle mondiale. C'est par la mise en commun des expériences que Germicopa peut créer des projets de développement avec ses clients.


Parmi les nouvelles variétés qui cherchent leur chemin sur le marché, Germicopa s'applique à écrire des « success stories ».


Toutes les pommes de terre ne sont pas destinées à être commercialisées sur les rayons fruits et légumes. Il faut également trouver des variétés spéciales pour l'industrie (variété frite, variété purée, amidon etc).


Le marché du jardin lui aussi à ses spécificités car les jardiniers amateurs sont des vrais spécialistes qui ne choisissent jamais n'importe quelle variété (les jardiniers sont ceux qui connaissent le mieux les différences entre chaque variété de pomme de terre).

 

Ensemble, s'adapter, échanger et proposer des solutions.

La diversité des situations aux quatre coins du monde rend complexe la création de nouvelles variétés. Elles doivent s'adapter aux besoins de chaque région, aux conditions agro-climatiques, mais aussi aux différentes situations culturelles et sociales. Cette difficulté est aussi source de richesse : celle des échanges entre chercheurs, producteurs et commerçants du monde entier.

 

Une présence dans plus de 60 pays.

GERMICOPA est présent dans plus de soixante pays et a vocation à l'être dans tous les pays, sur tous les continents, puisqu'on cultive de la pomme de terre partout sur la planète. Que ses semences soient cultivées en Europe ou sur d'autres continents par des partenaires licenciés, elles doivent s'adapter aux besoins de nos clients, agriculteurs, collecteurs conditionneurs ou industriels. A l'échelle mondiale, Germicopa doit continuer à rechercher des variétés respectueuses de l'environnement, économes en eau, résistantes aux maladies, rustiques, de bonne conservation, aux qualités nutritionnelles exemplaires. 


Produire toujours plus et toujours mieux, dans des environnements agronomiques, technologiques et sociologiques toujours plus exigeants et diversifiés. Tel est le défi lancé à la création variétale de la pomme de terre, de même qu'à l'agronomie et à la protection sanitaire, pour nourrir la population mondiale en croissance rapide, en quête d'une  alimentation diversifiée. 

 

Avec quel pays ?

Afrique Du Sud - Albanie - Algérie - Allemagne - Angola - Arabie Saoudite - Argentine - Australie - Bangladesh - Belgique - Benin - Brésil - Bulgarie - Burkina Faso - Canada - Cameroun - Chili - Chine - Chypre - Cuba - Egypte - Emirats Arabes Unis - Espagne - France - Gabon - Grèce - Hongrie - Ile de La Réunion - Ile Maurice - Iran - Israël - Italie - Japon - Kirghizistan - Koweit - Liban - Lybie - Mali - Malte - Maroc - Mauritanie - Mozambique - Niger - Nouvelle Calédonie  - Pakistan - Pays Bas - Portugal - Roumanie - Royaume-Uni - Sénégal - Slovaquie - Soudan - Sri Lanka - Suède - Suisse - Syrie -Tadjikistan - Tchéquie - Togo - Tunisie - Turquie - Uruguay - USA

Mentions légales